Nature Aubrac

Diaporama Amédée Besset – 30 octobre 2003

Diaporama Amédée Besset – 30 octobre 2003

On octobre 30, 2003, Posted by , In Articles de presse, By ,,, , With Commentaires fermés sur Diaporama Amédée Besset – 30 octobre 2003
Article paru dans le Bulletin d’Espalion en novembre 2003 Retour

 

Soirée diaporama avec « Nature Aubrac »

Amédée Besset emporte son public dans une « Symphonie en Aubrac »

     Jeudi soir 30 octobre, « Nature Aubrac », club de la fondation Nicolas Hulot, présentait le diaporama « Symphonie en Aubrac » d’Amédée Besset. Joli succès pour ce nouveau rendez-vous avec le plateau! En effet, les 250 sièges de la salle du Cinéma Rex étaient occupés et plusieurs spectateurs étaient tout heureux de trouver place à même le sol des travées.
     Ici l’Aubrac ne laisse jamais indifférent !  Ce jeudi, il en a été de même et le public s’est retiré ravi de sa soirée.

« Symphonie en Aubrac »
     Amédée Besset a réalisé ce diaporama autour des images et des textes de son ouvrage « Aubrac Symphonie » sur des musiques de Mozart, Bach, Dvorak. L’auteur – présent ce jeudi soir, aux côtés de Régine, Isabelle, Sylvie et leurs amis – et son montage ont conquis un public qui ne demandait qu’à l’être et qui s’est retiré enchanté après avoir, la projection terminée, écouté encore deux ou trois des anecdotes personnelles de l’auteur dont celle du chêne de Roquelaure.
     Ancien élève de l’Immaculée Conception, Amédée Besset connaît parfaitement le Nord-Aveyron, sa passion de l’Aubrac apparaît tout au long du montage. Des photos extraordinairement belles par leurs couleurs d’un Aubrac mouvant au gré des saisons, d’une netteté parfaite sauf pour ces hôtes de la forêt, cerfs et biches, surpris, à l’époque du brame, dans leur cache et le brouillard. Le blanc de la neige, le bleu du ciel ou des lacs comme ceux de Saint Andéol, des Picades ; le camaïeu des verts, tendres du printemps, plus soutenus de l’été, de la forêt; les roux et fauves de l’automne; les couleurs des mille fleurs du plateau. Mais ici, le photographe se double d’un conteur étonnant. La voix et la sagesse prises à ses origines terriennes, là-bas dans la ferme familiale de Camjac, accrochent le spectateur. La recherche du verbe emprunté à l’ancien enseignant, alliée aux arpèges du poète, entretiennent le plaisir de l’auditeur. L’auteur apporte sa vision d’un monde si proche et qui pourtant fait rêver. Symphonie ! Pour lui, la Nature et l’Homme doivent vivre en symphonie, une osmose harmonieuse conduisant à cette sérénité que l’on ressent tout au long de cet hymne à la beauté de la terre, de la flore, de la faune et où l’homme doit se couler à son tour. Le message d’Amédée Besset est simple mais révèle son inquiétude « qu’est-ce qu’on laissera ? » Citant Antoine de Saint-Exupéry « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres mais nous l’empruntons à nos enfants« , donne le pourquoi d’une vie bien remplie, du travail bien fait, d’une vie qui garde un sens en préparant l’avenir des générations à venir dans le respect de ce qui nous entoure, à l’image de la nature qui, depuis l’aube des temps, se reconstruit à l’infini, inlassablement. Mais qu’en sera-t-il demain ?

 

Article paru dans Midi Libre le dimanche 2 novembre 2003 Retour

Jeudi soir, au cinéma Rex, avec « Nature-Aubrac »

Amédée Besset, chantre d’Aubrac Symphonie »

Ce « Ségali » amoureux de la nature est un grand défenseur du plateau.
Une région qui doit être respectée.

L’Aubrac, du 25 mai au 13 octobre, s’anime de ses troupeaux venus pâturer cistre et gentiane, avant de retomber dans sa rudesse hivernale. Mais pour l’abbé Amédée Besset, le plateau n’a pas de saison. Cet enfant de Camjac, ancien professeur de français à Saint-Pierre à Rodez, l’a découvert durant sa scolarité à Espalion. Cela a été le début d’une grande passion. Depuis sa retraite, et plus que jamais, il monte régulièrement s’y ressourcer, « s’y refaire les globules rouges ».

Aussi, des Truques au Mailhebiau, de Marchastel à Trélans ou Curières, du ruisseau des Plèches aux lacs de Saint-Andéol et des Sailhens, ou aux tourbières d’Aubrac, ou encore l’ancien hôpital d’Aubrac, Amédée Besset connaît toutes les drailles comme sa poche pour les avoir parcourues des dizaines et des dizaines de fois. Des sorties, appareil photo à la main, histoire de faire partager ce rayon de lumière qui tout à coup, et pour un instant seulement, sublime un paysage, une fleur, une biche aux aguets à l’orée de la forêt. Tout inspire l’oeil du photographe : le hêtre saupoudré de givre, l’arbre mort couché dans la neige, le cristal de glace sous la cascade, la fleur rare aux couleurs si pures…
Toutes ces beautés sont déjà réunies dans son dernier ouvrage « Aubrac Symphonie » que les lecteurs ont découvert il y a deux ans. Pour faire partager « tous ces trésors » au plus grand nombre, il s’est dernièrement attelé à un diaporama avec une sélection de ses plus beaux clichés. Montage, texte, choix des musiques, voix: tout est signé Amédée Besset.
Ce jeudi, « Nature Aubrac« , club fondation Nicolas Hulot, avait eu la bonne idée de convier le photographe poète pour présenter « son oeuvre » au cinéma Rex. Après la présentation par Isa Cadars, la salle comble a bien marqué l’intérêt de cette bonne initiative. Une heure durant, chacun s’est délecté des images superbes, de textes et de musiques particulièrement adaptées.
Un tel spectacle ne peut se raconter. Toutes ces images invitent à monter sur cet Aubrac « où on respire si bien » pour découvrir soi-même. C’est certainement la meilleure façon de l’apprécier et de l’aimer.
Cette région a besoin aussi d’être protégée. En conclusion, ce grand défenseur de la nature ne manqua pas de faire sienne la citation de Saint-Exupéry: « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, mais l’empruntons à nos enfants ». Un beau message qui n’a pas laissé indifférent les deux cents spectateurs présents, au vu des salves d’applaudissements qui ont conclu cette heure de bonheur.

.

Comments are closed.