Nature Aubrac

Les drailles de l’Aubrac

Les drailles de l’Aubrac

On janvier 31, 2013, Posted by , In Thèmes du mois, By ,,, , With Commentaires fermés sur Les drailles de l’Aubrac

Retour

Draille : (du provençal draya, sentier)  large chemin pour le passage des troupeaux, notamment des troupeaux de moutons transhumants. Synonyme de carraire. (définition du dictionnaire encyclopédique Larousse)

Pendant des siècles, les troupeaux ovins et bovins hébergés l’hiver (dès la mi-octobre) dans les bergeries et étables des vallées abritées ou des plaines du Languedoc, montaient l’été (vers le 25 mai), par ces chemins, pour pâturer librement dans l’Aubrac (en particulier sur la montagne de Mountasset pour les ovins), les monts de Lacaune, etc.

Aujourd’hui, on pratique encore la transhumance. Sur l’Aubrac, celle-ci ne concerne plus que les bovins et donne lieu chaque année à une fête au village d’Aubrac et au col de Bonnecombe.

 Cependant, beaucoup de paysans, de bergers font transhumer leurs troupeaux par camions pour causes de routes de plus en plus empruntées par des véhicules motorisés conduits par des estivants qui ignorent les usages, coutumes et nécessités liées à ces déplacements de troupeaux.

Certains riverains de ces chemins, de ces routes, nouveaux propriétaires de pâtures inutilisées, ne laissent pas volontiers (ou moyennant une rétribution disproportionnée) les bêtes faire étape sur les prés. Certaines communes et particuliers ne se donnent pas la peine de protéger leurs décorations florales, leurs jardins qui finissent évidemment sous la dent du bétail.

Beaucoup de drailles se retrouvent donc inutilisées car une transhumance emprunte les routes avant de les rejoindre.

La draille est en général marquée par des murets de pierre, qui s’élargissent de temps en temps pour ménager des espaces plus larges, permettant de regrouper le troupeau.

Certaines d’entre elles, qui utilisaient le tracé d’anciennes voies romaines, ont été à leur tour réutilisées sous la forme de sentiers de randonnée : le GR 60 qui passe sur le plateau de l’Aubrac emprunte le tracé de la Grande Draille du Languedoc.

Elles passent souvent sur les lignes de crête, tirent droit dans les montées, et offrent des paysages splendides.

Ces textes sont extraits de l’encyclopédie Wikipédia que vous pouvez consulter à l’adresse suivante :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Draille

Retour

Comments are closed.