Nature Aubrac

Les tourbières

Les tourbières

On mars 30, 2013, Posted by , In Thèmes du mois, By ,, , With Commentaires fermés sur Les tourbières

Retour

« Le feu et le glace ont façonné le visage tourmenté de l’Aubrac. Il y reste partout la présence bien vivante de ce passé géologique mouvementé.

Sur certains sites, par exemple, les glaciers laissent derrière eux des cuvettes profondes où l’argile imperméable se dépose. Au cours des millénaires, ces « lacs » grands ou petits, reçoivent en même temps que l’eau abondante des pluies, les plantes en décomposition qui tombent sur le fond. »

« En surface, les sphaignes, ces mousses des milieux acides, s’installent en couches de plus en plus épaisses formant d’énormes éponges.

Leur partie inférieure, dans l’eau, meurt et vient chaque année, en se détachant, grossir la couche de tourbe.

Après des milliers d’années, l’énorme éponge devenue tourbière a envahi le lac qui prend l’allure d’un marais bombé entouré d’un fossé. »

Texte extrait du livre d’Amédée Besset, Aubrac Symphonie.

Ce sont des milieux très fragiles qui abritent des espèces animales et végétales peu communes, dans des habitats, véritables musées vivants, où sont conservés des types de milieux et d’espèces en voie de disparition (faune et flore spécifiques).

 Elles s’intègrent à des zones humides qui participent à l’équilibre hydrologique de nos régions.

Comme une grosse éponge, elles retiennent l’eau et la redistribuent tous les mois de l’année (intérêts en périodes d’inondations et de sécheresse).

Pour un complément d’informations sur les tourbières, vous pouvez cliquer sur le lien suivant qui vous conduira sur le site du village de Frasne, dans le Doubs :

http://www.frasne.net/tourbieres/tourbiere.htm

Retour

Comments are closed.